Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport Santé des mutuelles commencent à proposer des prises en charges

Les bienfaits du sport sur la santé ne sont aujourd’hui plus à prouver – l’OMS identifie ainsi l’inactivité physique comme le 4e facteur de risque de mortalité au niveau mondial, représentant 6% des décès. L’efficacité du sport dans le maintien d’une bonne santé prend par ailleurs un tout autre relief dans le cadre des maladies chroniques où il prend la forme d’un traitement, à l’instar des médicaments.

Dans ce contexte, les médecins peuvent désormais prescrire du sport à certains de leurs patients afin d’améliorer leur prise en charge.

Le mot d’ordre ? “L’activité sportive, lorsqu’elle est bien encadrée, représente une voie efficace, accessible et saine de lutter contre la maladie.

Depuis toujours un grand nombre de médecins préconisent la pratique de l’activité physique et/ou du sport en encourageant leurs patients à bouger plus.

Depuis le 1er mars 2017, le décret sur la possibilité de prescription de l’Activité Physique Adaptée comme thérapie non médicamenteuse est entrée en vigueur.Aujourd’hui, qu’il s’agisse d’une ALD exonérante ou non (dans le premier cas, les soins relatifs à l’affection sont pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie), la loi ne prévoit pas de remboursement pour l’activité physique adaptée. Quelques complémentaires santé proposent cependant une prise en charge financière de séances d’activité physique, sous certaines conditions. Il n’est pas rare cependant  que les programmes d’APA proposés soient en partie financés par des partenaires locaux et soient donc plus accessibles financièrement que les activités physiques dispensées dans des structures classiques.

APREVA

MAIF

MGEN

Mutuelle des Sportifs

Harmonie Mutuelle

CCMO Mutuelle

Écrire un commentaire

Optionnel